.pdf fichier avec les instructions
et le concept du jeu (en grec)

Imprimer le plateau de jeu

Contact:
G.-Fivos Sargentis

English
Ελληνικά
Français
Русский



 

Genesis.
Le jeu de l'homme au Monde.

Ce jeu philosophique est créée par G.-Fivos Sargentis. Ce jeu est inspiré par les mouvements de la logique et des échecs, mais a une philosophie différente de celle d'échecs. 

Objectif symbolique est la création et la co-existence des joueurs et non pas de la souveraineté.

Homo ludens!

Description du jeu

Il y a le monde (l'octogone). Le monde se compose de 20 espaces et de 5 lieux, initialement disposés autour de son centre, qui correspond au lieu № 3. Les lieux des idées sont au nombre de 4. Le centre est un autre lieu.;

Le monde. L'octogone Espaces
 Lieux des idées Lieu du centre

Les idées (cailloux) existent à l'extérieur du monde. L'objectif de chaque joueur est de faire naître des idées, de les placer sur les lieux des idées au monde et de les faire devenir œuvres. Ainsi, quand un joueur prend une idée/caillou dans un lieu des idées, cette idée/caillou devient une œuvre/caillou que le joueur garde entre ses mains.

Chaque joueur joue avec son dipôle (Anubis et Bastet), les pyramides et un dé.

o        Anubis se déplace sur les espaces, comme le roi dans les échecs, et ne peut pas être tué.

o        Bastet se déplace sur les espaces, comme la reine dans les échecs, mais peut être tué.

o        Les pyramides, une fois qu'elles sont placées, restent immobiles.

Anubis et Bastet ont, tous les deux, la capacité de réaliser les idées-œuvres, c'est-à-dire qu'ils peuvent aller sur les lieux des idées et de réaliser une idée-œuvre. Autant que des idées/cailloux existent à l'extérieur du monde, Anubis ou Bastet peuvent aller sur les lieux des idées. Si une idée/caillou s'y trouve déjà, elle devient une œuvre/caillou. Pour faire naître des idées au monde, Bastet doit aller au centre, et un caillou est alors placé sur un lieu des idées. Les lieux des idées sont "inactifs" tant qu'une idée n'y soit pas née, et les figurent n'y vont pas. Mais dès qu'une idée y apparaît, Anubis ou Bastet de chaque joueur peuvent en faire une œuvre (le joueur récupère alors le caillou).

Anubis et Bastet ne peuvent pas se déplacer sur les positions d'un autre Anubis et d'une autre Bastet.

Au cours du jeu, à chaque temps qu'il a / mouvement qu'il fait, le joueur peut:

§         Déplacer son Anubis et sa Bastet ou de placer une pyramide;

§         Jeter un dé (et de faire ou de ne pas faire ce que le dé indique);  ou

§         Ne rien faire.

Anubis

  • Ne peut pas être placé sur le lieu du centre.
  • Ne peut pas passer à travers (par-dessus) les pyramides.
  • Ne peut pas être tué.

Bastet

  • Quand Bastet va au centre:

o        Elle peut donner naissance à une idée/caillou au monde, sur tout lieu des idées libre, de son choix.

o        Elle peut détruire une idée/caillou déjà existante sur un lieu des idées, en la faisant sortir à l'extérieur du monde.

o        Si elle détruit, le joueur reste immobile pour deux temps/mouvements de l'autre joueur. Si elle donne naissance, le joueur joue lors de son prochain temps/mouvement.

o        Quand Bastet se trouve au centre et donne naissance ou détruit, elle doit quitter le centre lors de son prochain temps/mouvement, sans avoir le choix du dé.

  • Une Bastet peut être tuée par Anubis ou Bastet d'un autre joueur.
  • Si Bastet est tuée, le joueur qui l'a tuée reste immobile pour les trois prochains temps/mouvements.
  • Sur les lieux du monde, Bastet ne peut pas être tuée.
  • Bastet peut renaître:
    • Si, lors de son temps/mouvement, le joueur obtient le chiffre 1 sur le dé. Bastet renaîtra alors dans une pyramide qu'elle choisira sur un espace ou un lieu des idées (qui ne soit pas occupé par une idée). Si elle renaît dans une pyramide, cette pyramide commence à appartenir au joueur qui fait renaître sa Bastet.
    • Si le joueur retourne des œuvres/cailloux sur les lieux des idées, de sorte que tous les quatre lieux des idées aient une idée/caillou chacun (une idée/caillou peut déjà y être). Bastet renaîtra alors au centre (qui doit être libre).
  • Bastet peut essayer de passer à travers (par-dessus) une pyramide située à côté d'elle (non pas diagonalement) si le joueur obtient le chiffre 3 ou 6 sur le dé (ou les faces sans chiffre, dans le cas des dés sans chiffres 3 et 6).

Pyramide

  • Dès qu'une pyramide est placée sur un espace, le joueur n'en a plus aucun droit de propriété.
  • Une pyramide placée sur un espace reste immobile par la suite.
  • Les pyramides ne peuvent pas être placées sur les lieux.
  • Quand Anubis et Bastet renaissent dans une pyramide, cette pyramide reste entre les mains du joueur qui les y a fait renaître.

Le jeu

Genèse

  • Anubis et Bastet sont placés sur les lieux des idées.
  • Chaque joueur commence avec 2, 4, 5 pyramides sur les mains (selon le dé qu'il tire).
  • Chaque joueur place deux de ses pyramides sur les espaces du monde (de son choix).
  • Dans les pyramides placées sur les espaces, naissent Anubis et Bastet.
  • Anubis et Bastet se déplacent dans le monde pour créer des idées/cailloux qui deviendront des œuvres/cailloux dans les mains des joueurs.

Tombeaux

  • Quand les idées/cailloux s'épuisent à l'extérieur du monde, Anubis et Bastet choisissent un lieu des idées pour y être enterré. Anubis et Bastet vont alors sur les lieux des idées qui ne sont pas occupés par une idée/caillou.
  • Dès qu'il les a enterrés sur des lieux des idées, le joueur doit couvrir les six espaces adjacents aux lieux de deux tombeaux de son Anubis et de sa Bastet. 

Espaces qui doivent être couverts pour accomplir la création d'un tombeau dans le coin en bas à gauche du monde

 Renaissance

  • Les espaces du tombeau peuvent être couverts par les pyramides, éventuellement déjà existantes sur les espaces. Lors des mouvements prochains,  peuvent être placées d'autres pyramides et œuvres/cailloux, qui se trouvent entre les mains de chaque joueur. À cette étape, les pyramides et les œuvres/cailloux sont placées sur les espaces des tombeaux (et non pas sur les autres espaces).
  • Quand la création des tombeaux d'un joueur s'accomplit, l'autre joueur déplace Anubis et Bastet, place une pyramide ou une œuvre/caillou, ou tire le dé, mais parallèlement, à chaque son temps/mouvement, il place une œuvre/caillou sur un espace du monde, à l'exception des espaces de ses tombeaux. 
  • Les œuvres/cailloux placées sur les espaces occupent ces espaces tout comme les pyramides (mais Bastet ne peut pas y renaître).
  • Quand un joueur accomplit la création des tombeaux et finit ses pyramides et ses œuvres/cailloux, il n'a/ne peut pas placer d'autres œuvres/cailloux sur les espaces du monde pour se déplacer, ni possède d'autres choix de mouvement, le jeu se termine pour lui.
    • Le joueur qui accomplit la création des tombeaux de son Anubis et de sa Bastet, et a le plus d'œuvres/cailloux sur ses mains à la fin du jeu, renaît à travers le jeu et gagne le jeu.
    • Le joueur qui accomplit la création des tombeaux de son Anubis et de sa Bastet ne gagne pas et ne perd pas non plus (renaît à travers le jeu).
    • Si le jeu se termine avec un joueur qui a enterré son dipôle, mais n'a pas accompli la création des tombeaux de son Anubis et de sa Bastet, il perd le jeu.
    • Si le jeu se termine avec un joueur qui n'arrive pas à enterrer son dipôle, il perd le jeu trois fois.
    • Si le jeu se termine avec un joueur sans Bastet au monde, il perd le jeu sept fois.           
                 

La création initiale du jeu (2008)